22/08/2014 - L'Ordre national des Pharmaciens réagit au rapport de l'Inspection Générale des Finances

Suite à l’étude de l’IGF concernant la profession de pharmacien qui conclut notamment à une explosion des prix des médicaments de PMF non remboursables, l’Ordre national des Pharmaciens a réagi par la voix d’Isabelle Adenot pour rendre compte des erreurs présentes dans ce rapport : 

http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Communiques-de-presse/L-ONP-rend-public-le-fact-checking-du-rapport-IGF

En parallèle, l’Ordre a également souhaité rendre public sur le site gouvernemental data.gouv.fr une étude réalisée par Celtipharm sur l’évolution des prix des médicaments de PMF non remboursables ; étude qui montre que l’augmentation sensible des prix de ces médicaments depuis 2009 (+2.0% par an en euros courants et +0.4% en euros constants) s’explique par la hausse de la TVA ainsi que par l’élargissement du périmètre des produits non remboursables. De manière générale, le prix des médicaments PMF non remboursables est stable entre 2009 et 2013 augmentant moins vite que l’inflation. 

Retrouvez ci-dessous la réponse argumentée de l'Ordre ainsi que l'étude de Celtipharm : 


REPONSE ONP IGF aout 2014 1 (Pdf , 3,45 Mo)
NT CNOP 140819 Note Prix JFD etude Celtipharm sur levolution des prix des medicaments de PMF non remboursables (Pdf , 0,30 Mo)

Télécharger tous les documents dans un fichier compressé

24/06/2014 - L'Afipa publie le deuxième Observatoire européen sur l'automédication

Pour la deuxième année consécutive, l’Afipa a rendu public l’Observatoire européen sur l’automédication. Cette étude, réalisée par Celtipharm, rend compte et compare la situation de l’automédication dans huit pays européens (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Italie, Suède et Royaume-Uni [EU 8]) à travers l’analyse de différents critères et indicateurs :
  • part de marché de l'automédication, 
  • niveau des prix des spécialités concernées, 
  • poids des différents canaux de distribution, 
  • potentiel de développement de l'automédication, 
  • etc. 

La France affiche ainsi toujours une part de marché de l’automédication inférieure à la moyenne des 8 pays étudiés (15.7% vs. 25.7% en volume en 2013). 

Autre constat inquiétant : la dépense moyenne par mois et par habitant en spécialités d’automédication est inférieure à 3€.
A l’inverse, les Européens dépensent en moyenne 42,4€ par an et par habitant (contre 32,4€ en France). 


Retrouvez ci-dessous l'intégralité des résultats de l'étude ainsi que le communiqué de presse : 


Afipa Deuxieme Observatoire europeen sur lautomedication VF juin 2014 (Pdf , 2,88 Mo)
Communique de presse Deuxieme Observatoire europeen sur lautomedication Afipa 24062014 (Pdf , 0,11 Mo)
Organisation des systemes de sante en Europe version PDF (Pdf , 9,80 Mo)
2e Observatoire europeen sur lautomedication version PDF (Pdf , 6,39 Mo)

Télécharger tous les documents dans un fichier compressé

19/06/2014 - L'Afipa élit son nouveau Bureau

Le Conseil d’administration de l’Afipa a procédé à l’élection du Bureau qui va s’impliquer au côté de Pascal Brossard, réélu Président de l’association.

Le nouveau Bureau de l’Afipa, élu pour deux ans, est ainsi constitué de :

  • Pascal BROSSARD, Président, Directeur général de Zambon France
  • Antoine BON, Vice-président, Directeur général de la division Urgo Santé
  • Eric MAILLARD, Vice-président, Directeur général des Laboratoires Tonipharm
  • Valérie VOCANSON, Secrétaire générale, Directrice générale de J&J Santé Beauté France
  • Stéphane MATHIEU, Trésorier, Président de Merck Medication Familiale & Laboratoires Mediflor SAS 


Retrouvez ci-dessous l'intégralité du communiqué de presse :
Communique de presse Afipa Election du nouveau Bureau 19062014 (Pdf , 0,12 Mo)

22/01/2014 - 12ème Baromètre Afipa 2013 des produits du selfcare : une situation inégale et contrastée entre les différents produits du marché du selfcare

Pour la première fois et conformément à l’évolution de l’association vers la représentation des produits du selfcare (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires d’automédication)[1], l’Afipa (Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable) a rendu public les chiffres de ce marché pour 2013. 


[1] Les produits du selfcare représentés par l’Afipa sont destinés aux individus qui souhaitent prendre en charge leur santé ou leur bien-être avec en règle générale le conseil d’un professionnel de santé. Ces produits sont des médicaments de prescription médicale facultative non remboursés, des dispositifs médicaux (à prescription facultative ou sans prescription, et non remboursés) et des compléments alimentaires (sans prescription).

Réalisé par Celtipharm, le 12ème Baromètre traduit une situation inégale entre les médicaments d’automédication d’une part et les dispositifs médicaux et compléments alimentaires vendus en officine d’autre part.

Les ventes totales des médicaments d’automédication, en prix public TTC, s’élèvent ainsi à 2,123 milliards d’euros en 2013 soit une baisse de 3% par rapport à 2012. A l’inverse, les dispositifs médicaux et les compléments alimentaires connaissent une évolution plus favorable affichant une croissance respective en valeur de 4.3% pour les premiers et de 6.2% pour les seconds.


Retrouvez ci-dessous l'intégralité du dossier de presse et une infographie du Baromètre : 

 

Barometre Afipa 2013 produits du marche du selfcare 2013 (Pdf , 3,58 Mo)
Communique de presse Afipa Barometre Afipa 2013 des produits du selfcare 22012014 (Pdf , 0,17 Mo)
Fiche pratique Le perimetre produits du selfcare selon lAfipa (Pdf , 0,11 Mo)
Infographie Barometre Afipa 2013 selfcare (Image , 1,64 Mo)

Télécharger tous les documents dans un fichier compressé